De la grossesse aux premiers pas de votre bébé

admin

Attendre des jumeaux ou plus

Quand la nouvelle tombe, elle fait souvent l’effet d’une bombe. Une grossesse multiple, c’est du bonheur en plus mais aussi des précautions à prendre et de l’organisation.  Les vrais jumeaux sont issus du même œuf issu de la fécondation d’un spermatozoïde et d’un ovocyte. Ce n’est que par la suite que cet œuf se divise en deux parties égales qui vont parallèlement se développer. Les deux enfants qui en résulteront auront le même patrimoine génétique. Les faux jumeaux sont issus de deux œufs différents chacun résultant d’une rencontre spermatozoïde ovocyte différente. Les enfants ont des patrimoines génétiques différents.

Jumeaux

COMMENT SE NOURRISSENT LES JUMEAUX

Les faux jumeaux ont chacun un placenta et une cavité amniotique propre. Les vrais jumeaux, la plupart du temps, ont un placenta commun et chacun une cavité amniotique, mais d’autres configurations sont possibles telle que celle décrite précédemment ou encore un placenta et une cavité à se partager. Les grossesses multiples sont considérées comme des grossesses à risques et en conséquences, le suivi de la future maman sera plus sérieux et d’autant plus si elle attend plus de deux enfants. Au premier trimestre de la grossesse, le risque d’avortement spontané est plus important. Plus tard il ne faut pas négliger ceux de naissance prématurée. Les jumeaux naissent en règle générale avant le terme officiel. Il est aussi fréquent que l’un des deux soit plus faible. On conseille aux femmes qui attendent plusieurs enfants d’accoucher dans une maternité de type Il ou III (les maternités de type… Continuer la lecture

Le matériel nécessaire pour faire une randonnée aimable avec son bébé

randonnee-bebe

Randonner avec bébé est une activité agréable qui permet au tout petit de découvrir la beauté de la nature avec ses parents. Partir en randonnée avec un nourrisson exige cependant un minimum de préparations plus des équipements de puériculture spécial randonnée.On en trouve une large sélection pour une randonnée en toute sécurité sur les sites de puériculture en ligne.

Le matériel indispensable pour randonner en toute sécurité avec bébé

Pour faire une agréable randonnée avec son tout petit, il est important d’être équipé d’un porte bébé, d’une poussette ou d’une nacelle afin de porter le nourrisson et randonner avec lui en tout confort et sécurité.

Le porte bébé

Le porte bébé désigne une nacelle ou un harnais en toile qui permet de porter son bébé contre soi.Il est important de choisir le porte bébé en fonction de l’âge du tout petit. Ce qui garantit le maximum de confort pour bébé en même temps que pour le parent qui le porte.

Pour les bébés de moins de 6 mois, il est préférable d’opter pour une écharpe de portage. Tendrement lové contre son papa ou sa maman, le nourrisson sera parfaitement bien installé.Quant aux bébés de 6 mois à 3 ans, le porte-bébé de randonnée est l’accessoire parfait (pour plus de confort, il est préférable de privilégier les modèles disposant d’un cale-pied). Il présente l’avantage d’être à la fois pratique et confortable pour bébé ainsi que pour son parent.

La poussette

Randonner avec son bébé confortablement installé dans une poussette est parfaitement… Continuer la lecture

Les grossesses à risques

Les grossesses à risque

Lors de la première visite prénatale avec le gynécologue, vous ferez le bilan de votre passe médical et de vos antécédents. Ceci pour déterminer si votre grossesse est à risque.

 

L’AGE

L’âge de la mère est un facteur de risque important lors d’une grossesse. Accouchements prématurés et preeclampsie sont statistiquement plus élevés chez les mères âgées de moins de 18 ans. C’est en partie du au fait qu’elles cachent souvent leur grossesse et ne prennent pas les précautions nécessaires. Chez les femmes de plus de 38 ans on sera attentif à la tension et au bon fonctionnement des reins. Les risques de fausse couche sont également plus élevés. A partir de la quinzième semaine d’aménorrhée, on proposera de dépister la trisomie 21.

 

LES GROSSESSES ANTERIEURES

Si les précédentes grossesses ou accouchements ont été problématiques, il faut veiller a ce que la situation ne se reproduise pas. Le tonus utérin diminue avec les grossesses et les accouchements, il faut donc être vigilant a partir de la quatrième grossesse, d’autant plus que la mère, parfois trop confiante, a tendance à faire moins attention.

 

No alcool

LES ADDICTIONS

L’alcoolisme de la mère peut avoir des conséquences dramatiques pour l’enfant qu’elle porte. En effet l’alcool traverse la barrière placentaire et nuit sérieusement au développement du fœtus: malnutrition, retard mental, malformations cardiaques… Les enfants de mère alcoolique ont un facies reconnaissable, le menton fuyant, le front bombe et le nez écrasé. Ces enfants sont très agités à la naissance du… Continuer la lecture

Bien dormir pendant la grossesse

Une grossesse avec ses nombreux maux n’est jamais facile à supporter pour une femme. Beaucoup de femmes enceintes se plaignent du fait qu’elles n’arrivent pas à bien dormir pendant cette période. Conséquence, elles sont beaucoup fatiguées. Ces conseils vous seront très utiles pour bien dormir la nuit.

Les maux qui peuvent vous empêcher de bien dormir

Lorsqu’une femme enceinte n’arrive pas à bien dormir, cela peut être lié à de nombreux facteurs. On a par exemple, les crampes, les insomnies, le ventre rond, etc. Il faut savoir qu’une femme enceinte qui a régulièrement des nuits agitées est le plus souvent de mauvaise humeur, ressent de la fatigue et peut même tomber dans la dépression. C’est pourquoi, il faut adopter certaines attitudes pendant la grossesse.

Les bonnes habitudes alimentaires

Bien manger est indispensable pour avoir un bon sommeil. Il faut donc manger équilibré. Privilégiez surtout les aliments riches en vitamine B9, en glucides et en protéines. Mangez surtout léger les soirs. Vous pouvez aussi prendre les tisanes calmantes à la camomille, à la fleur d’oranger, au tilleul, etc. Evitez absolument les aliments riches en acides tels que les épices et le vinaigre ainsi que les aliments copieux. Ne pas manger trop tard dans la nuit.

En outre, prendre un bon bain tiède aux huiles essentielles vous fera énormément de bien. De même, vous devez faire régulièrement des exercices physiques.

Il ne faut pas hésiter à faire l’amour si vous avez des insomnies. Vous pouvez avoir recours à l’acupuncture, au yoga ou… Continuer la lecture

Le bébé prématuré

bebe_small83Le transfert dans un service de réanimation du nouveau-né est une épreuve difficile pour l’enfant et les parents. Place dans une couveuse, le bébé est souvent recouvert d’une multitude de “pastilles” de surveillance de l’oxygène et du gaz carbonique dans le sang, de son rythme cardiaque, de sa respiration, de sa température. Il peut avoir besoin d’une ventilation assistée, au moyen d’une sonde trachéale ; il est perfuse car tant qu’il est en situation de détresse, il ne pourra être alimenté. Souvent les perfusions sont placée au niveau de la tête, ce qui effraie toujours les parents, mais c’est une voie d’abord plus aisée pour les médecins. Une fois que l’alimentation par la sonde sera possible, elle es souvent débutée par un gavage continu, donc par une sonde gastrique, puis par des petits repas très fréquents et enfin par le biberon.

 

Tout cela est tres impressionnants pour les parents qui ont du mal a accepter leur enfant dans sa boite en plexiglas. Le rôle du pédiatre et des puéricultrices auprès des parents est important. Ce son eux qui vont leur apprendre comment rentrer dans le service (règles d’hygiène strictes), comment prendre et toucher leur bébé des que cela est possible, comment fonctionnent les appareils, la surveillance e l’évolution. Ainsi se créent des lien~ avec cet enfant qui ne peut être ramène a la maison.

 

 

Le contact cutané est très diminué entre la mère et l’enfant. Celle ci est souvent désemparée par 1 brusque retrait du bébé. Les… Continuer la lecture

Femme enceinte : attention aux médicaments

Attendre un enfant demande un minimum de précautions à prendre. Il y a des aliments et des sports qu’il faut éviter et surtout des médicaments dont il faut se méfier. Une femme enceinte doit donc connaître les médicaments à éviter afin de ne pas mettre en danger sa grossesse.

Les risques que vous courrez

Prendre certains médicaments au cours de la grossesse peut à avoir des effets néfastes sur votre santé et sur celle du bébé. Certains médicaments peuvent franchir la barrière du placenta et passer dans le sang du fœtus. Ce qui peut provoquer une intoxication ou des malformations.

Conseils pour limiter les risques des médicaments

Attention aux médicaments car ils peuvent être très nuisibles pour votre santé. C’est la raison pour laquelle, il est recommandé de suivre ces conseils qui vous permettront de limiter les risques des médicaments.

En premier lieu, il est recommandé de ne jamais faire de l’automédication. Avant toute prise d’un médicament, il faut forcément avoir l’avis de votre médecin. Certains médicaments peuvent être conseillés pendant le premier trimestre de grossesse, mais pas dans le deuxième et troisième trimestre.

Lorsque vous vous rendez chez un pharmacien ou un médecin, il faut préciser que vous êtes enceinte. Ainsi, la personne saura les médicaments qu’il faut éviter et ceux à prescrire.

En ce qui concerne les vaccins, certains sont très nocifs pendant la grossesse. Il s’agit par exemple, du vaccin contre la fièvre jaune, l’hépatite A, la tuberculose, la brucellose, etc.

Par ailleurs, les radiographies… Continuer la lecture

Le bébé prématuré

Couveuse

Le transfert dans un service de réanimation du nouveau-né est une épreuve difficile pour l’enfant et les parents. Placé dans une couveuse, le bébé est souvent recouvert d’une multitude de “pastilles” surveillance de l’oxygène et du gaz carbonique dans le sang, de son rythme cardiaque, de sa respiration, de sa température. Il peut avoir besoin d’une ventilation assistée, au moyen d’une sonde trachéale ; il est perfusé car tant qu’il est en situation de détresse, il ne pourra être alimenté. Souvent les perfusions sont placées au niveau de la tête, ce qui effraie toujours les parents, mais c’est une voie d’abord plus aisée pour les médecins. Une fois que l’alimentation par la sonde sera possible, elle est souvent débutée par un gavage continu, donc par une sonde gastrique, puis par des petits repas très fréquents et enfin par le biberon.

Tout cela est très impressionnant pour les parents qui ont du mal à accepter leur enfant dans sa boite en plexiglas. Le rôle du pédiatre et des puéricultrices auprès des parents est important. Ce sont eux qui vont leur apprendre comment rentrer dans le service (règles d’hygiènes strictes), comment prendre et toucher leur bébé des que cela est possible, comment fonctionnent les appareils, la surveillance et l’évolution. Ainsi se créent des liens avec cet enfant qui ne peut être ramené à la maison. Le contact cutané est très diminué entre la mère et l’enfant. Celle ci est souvent désemparée par le brusque retrait du bébé. Les besoins psychologiques des parents… Continuer la lecture

Grossesse: le saviez vous ?

LE SANG DE LA MÈRE ET CELUI DU FOETUS NE SONT JAMAIS MÊLÉS

LE CORDON OMBILICAL

Il relie le foetus au placenta. Blanc et gélatineux, il contient une veine qui achemine la nourriture et l’oxygène du placenta et deux artères qui ramènent les déchets au placenta qui les déverse alors dans la circulation maternelle. Le cordon mesure, à la fin de la grossesse, environ 50 cm pour un diamètre d’environ 2,5 cm, il est très souple et permet donc au bébé toutes les acrobaties. Les échanges cessent d’eux mêmes à la naissance après quelques minutes le cordon cesse alors de battre. li est très intéressant du point de vue médical car il contient des cellules souches utilisées dans la recherche sur les maladies génétiques, on peut être amené à vous demander de prélever du sang à cet effet. La partie du cordon encore attachée à votre enfant tombe d’elle-même une semaine ou dix jours après la naissance.

LA CAVITÉ AMNIOTIQUE

Elle se forme dès la période embryonnaire, environ huit jours après la fécondation. Elle est hermétique et constituée de liquide, les fameuses eaux, et de membranes. Le liquide amniotique est blanchâtre et transparent, il est constitué à 97 % d’eau mais contient aussi les substances présentes dans le sang, les cellules mortes de la peau et du fœtus.

Le fœtus absorbe et boit du liquide amniotique riche en sels minéraux, 500 cm3 par jour. Au moment de l’accouchement, il représente un volume compris entre 50 cl et 1 litre. Ce… Continuer la lecture

Comment reconnaître les signes de l’accouchement ?

Beaucoup de femmes, surtout celles qui sont à leur première grossesse ont du mal à reconnaître les signes de l’accouchement. Pourtant, ces manifestations sont à tout fait visibles. Voici les conseils à suivre pour reconnaître les signes de l’accouchement.

Pour une femme enceinte, il est très important de reconnaître les premiers signes de l’accouchement. Ainsi, elle pourra se rendre à l’hôpital le plus proche afin d’accoucher et d’éviter les complications. En effet, elle peut se retrouver seule à la maison lors de ses signes, ce qui peut être très préjudiciable pour elle et pour son bébé. C’est la raison pour laquelle, il est recommandé de bien connaître les premiers signes de l’accouchement.

Attention aux contractions

Les contractions sont le plus souvent l’un des signes annonciateurs de l’accouchement. Elles sont différentes de celles qui se produisent auparavant. Elles sont beaucoup plus régulières et intenses. Elles peuvent durer parfois une trentaine de minutes.

La perte des eaux

La perte des eaux est aussi un signe de la grossesse.

La perte et l’expulsion du bouchon muqueux

Lorsque l’accouchement approche, on constate chez la femme enceinte, une perte et une expulsion du bouchon muqueux. Elles s’accompagnent de sang et de glaires.

D’autres signes à prendre en compte

D’autres signes peuvent également annoncer l’accouchement. Il ne faut surtout pas les négliger. Il s’agit par exemple, d’une diarrhée subite et d’une réduction des mouvements du bébé.

Il est conseillé lorsque vous constatez ces signes de vous rendre dans l’hôpital le plus proche. Ce qui évitera la… Continuer la lecture